Les Beatles à Montréal

Du 29 mars 2013 au 30 mars 2014

Maison-des-Marins




L'exposition Les Beatles à Montréal porte sur le passage dans la métropole de ce groupe britannique mythique qui a révolutionné la musique autour de la planète tout en ayant une profonde influence sur les courants musicaux qui ont germé à Montréal et au Québec. Conçue à la manière d'une exposition-expérience, Les Beatles à Montréal met en valeur, par cet épisode musical, l'histoire de Montréal et l'émergence du courant yéyé des années 60 au Québec.

Le 8 septembre 1964 au Forum
Dès son arrivée en salle, le public entre de plain-pied dans l'effervescence de l'époque grâce à de multiples enregistrements sonores sur écrans géants qui présentent John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr – les quatre idoles – en action.  L'exposition s'attarde à l'unique venue en groupe du quatuor à Montréal pour un périple qui aura duré moins de 10 heures. Deux spectacles ont été donnés par les Beatles au Forum de Montréal, alors situé sur la rue Sainte-Catherine, le 8 septembre 1964, à 16 h et à 20 h 30, et les billets vendus 4,50 $ et 5,50 $. Mais quels spectacles mémorables ! Les visiteurs peuvent revivre la prestation montréalaise des Beatles grâce à à la bande sonore du spectacle, un prêt de Gilles Valiquette. Des photos inédites dont certaines des Fonds Antoine Desilets et Jean-Louis Frund, de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, nous transportent littéralement dans le spectacle.



La fameuse Rolls-Royce au style fleuri de John Lennon n'est pas sans attirer l'attention puisqu'elle occupe une place prépondérante dans l’exposition (voir la fiche d'information). Objet-phare de l'exposition, la Rolls-Royce a pu prendre le chemin vers Montréal grâce à un fructueux partenariat entre Pointe-à-Callière et le Royal BC Museum, propriétaire de la spectaculaire voiture depuis 1993.

Des témoignages colorés
On voit que l’arrivée des Beatles, alors qu'ils débarquent de l'avion à l'aéroport de Dorval, le 8 septembre, donne immédiatement le ton de cette journée mémorable. Un reportage met en scène le journaliste Pierre Nadeau qui interroge les jeunes avant l'ouverture des portes de la salle de spectacles. On peut ensuite entendre des témoignages de personnalités ayant assisté au spectacle dont celui, coloré, de Janette Bertrand qui s'était fait passer pour une journaliste afin d'assister à la conférence de presse en journée. On apprendra aussi pourquoi les Beatles ont quitté la métropole ce même soir dans un climat de nervosité.

La Beatlemania nourrie par les collectionneurs et le grand public
En tout, quelque 360 objets sont présentés dans l'exposition dont des objets personnels, d'autres qui sont signés par les Beatles, des disques, des instruments de musique, des objets dérivés propres à la Beatlemania, des extraits de films, des photos d'archives et des pages de quotidiens qui rendent compte de la folie, voire de l'euphorie créée par le passage du groupe, ici comme ailleurs. Outre Gilles Valiquette, plusieurs collectionneurs ont généreusement accepté de prêter des objets au Musée dont Richard Lapointe, Pierre Marchand, Luc Bouthillier et Jean-Louis Vaillancourt. Grâce à de nombreux amateurs et collectionneurs du grand public à qui le Musée a également fait appel, un espace transformé en maison Beatles est consacré, de façon divertissante, à ces précieux objets. On peut voir qu'à l'époque, on pouvait manger «Beatles», dormir «Beatles», décorer «Beatles», se divertir et s'habiller «Beatles».

Le Baby-Boom et sa suite
L’exposition raconte également comment, à l’époque de la visite des Beatles à Montréal, le Québec et la métropole, à grands coups de réformes, rattrape le monde moderne à pas de géant et que la musique suit le courant. Tourne-disque de cette époque, radio transistor, téléphone princesse, télévision et vêtements d’adolescents se côtoient dans l’exposition. C’est l’occasion de revivre l’effervescence musicale qu’a connue la métropole et le Québec des années 60 avec des groupes comme les Baronets, les Classels, les Hou-Lops et les Sultans, autant de noms de groupes synonymes d’une épopée yéyé qui a encore des résonnances aujourd’hui, auprès des jeunes et des moins jeunes.  

Devenez le cinquième Beatle
Au long du parcours de l'exposition, les visiteurs ont aussi l’occasion de se transformer en cinquième Beatle grâce à un karaoké qui leur fait partager la scène avec John, Paul, George et Ringo dans certaines des chansons interprétées à l’Ed Sullivan Show. Ils peuvent choisir entre divers titres comme All My Loving, She Loves You, I Saw Her Standing There, Twist and Shout, pour ne nommer que ceux-là.

Album-souvenir 33-tours
Un album-souvenir accompagne l’exposition et afin de représenter les années 60, il a été conçu sous la forme d’une pochette de 33-tours. L'album est agrémenté de magnifiques photos, certaines inédites, grâce au Fonds Jean-Louis Frund de Bibliothèque et Archives nationales du Québec. De très courts textes les accompagnent ainsi que des témoignages de personnalités du monde de la musique telles que Gilles Valiquette, Sylvain Cormier, Claude Rajotte et François Pérusse. Certains de ces témoignages seront diffusés tout au long de l'exposition sur le site Internet et les médias sociaux du Musée. L'album-souvenir est disponible à la Boutique du Musée pour le montant de 9,50 $, taxes en sus.

Des personnalités, en collaboration avec MusiMax, ont aussi accepté de témoigner de leur amour pour Les Beatles. Pour découvrir leurs confidences :

Capsule de François Pérusse
Capsule de Claude Rajotte
Capsule de Terri DiMonte

Capsule de Nicolas Tittley
Capsule de Chélie Sauvé-Castonguay
Capsule de Mike Gauthier

Photo de l'entête : © Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Fonds Antoine Desilets.

Dans les médias :

« Que vous soyez fan ou non des Beatles, il faut voir cette exposition et il vous faut repartir avec le livret car c'est vraiment bien fait ! »
Benoit Gagnon, MCBG, V Télé

« Pointe-à-Callière revient sur le passage des Beatles à Montréal en ouvrant le tiroir à souvenirs, raretés et inédits. »
Philippe Papineau, Le Devoir

« Cette approche pop et ludique séduira sûrement les plus jeunes qui veulent s'initier aux Beatles. Témoins de l'incroyable commercialisation de la Beatlemania, la section des produits dérivés leur plaira tout particulièrement. »
Jean-Christophe Laurence, La Presse

Commentaires de visiteurs

« Nous avons vécu de beaux souvenirs; mes enfants ont découvert une autre époque malgré qu’ils connaissaient déjà les Beatles. Beau moment à partager! » -  Dominique Lambin, Murdochville.

« Décidemment ce musée est extraordinaire. Que de bonnes idées! On félicite le commissaire d’exposition, ainsi que tous ceux qui ont œuvré pour cette exposition. » - Léa, Montréal.

« Que de beaux souvenirs de mon adolescence. Oui je faisais partie des filles en pleurs!!! » - S. Leggett, Granby.

L'exposition
Les Beatles à Montréal est réalisée par Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, et présentée par Rouge FM et Musimax. Pointe-à-Callière remercie son partenaire, le Royal BC Museum, et ses commanditaires : Aéroport de Montréal, Air Canada, Hôtel Intercontinental, La Vitrine culturelle, La Presse et The Gazette.

Durant sa présentation, du 29 mars 2013 au 30 mars 2014, l'exposition a attiré 242 880 visiteurs.